Translate

vendredi 27 octobre 2017

Tian Jing (1/3)


Tian Jing (le nom de famille est Jing) est née à Shaanxi (province de Xi'an, célèbre pour ses statues de terre cuite) le 21 juillet 1988. Cette ville est également la ville natale du réalisateur Zhang Yimou. 

A 13 ans, elle entre à l’Académie de danse de Beijing pour poursuivre ses études à l’université de cinéma de Beijing.

En 1992, elle commence sa carrière au cinéma dans "Da chong zhuang", âgée de 4 ans. Elle enchaîne plus tard en 2008 avec "Anaconda Frightened", qui lui permet d'aborder rapidement les scènes d'action dans ce film d'horreur.


Anaconda Frightened et Biography of Sun Tzu
Après les deux séries télévisées suivantes, "A Woman's Epic Poem" avec Vicky Zhao Wei en 2009, puis "Biography of Sun Tzu" (2010), elle se spécialise peu à peu dans les films épiques à costume.

Quelques photos de Tian et Vicky dans "Woman's Epic Poem" :




Un extrait de "Biography of Sun Tzu"


Délaissant pour un temps les feuilletons télévisés, c'est dans le principal rôle féminin qu'elle apparaît dans "Zhan Guo", ou encore "The warring States" au cinéma en avril 2011.

Réalisée par Chen Jin, cette fresque sino-coréenne rassemble Honglei Sun et Francis Chun-Yu Ng, comme rivaux, avec l'actrice coréenne Hee-seon Kim dans le rôle de l'impératrice.
Après 6 jours de diffusion, ce film a atteint la première place au Box-Office chinois.

Deux stratèges militaires chinois rivaux (Sun Hong-lei) et Pang Juan (Francis Ng) subissent un échec dans cette aventure guerrière ...

Tian en action :




Un trailer qui nous permet d'admirer Tian comme danseuse autant que comme duelliste :




Sorti en salle en janvier suivant à l'occasion du nouvel an chinois, "Chao shi kong jiu bing", ou "Ultra Reinforcement", rassemble Tian Jing et Walace Huo dans une parodie sentimentale autant que fantastique, Tian jouant une princesse de la dynastie Tang. 

Er Dan rêve de devenir écrivain alors qu'il achève son manuscrit, "The Legend of Shi Ke Jin". Il est découragé par son éditeur qui l'a ridiculisé.
Lors d'une soirée avec des étoiles filantes, il retourne à la dynastie des Tang et sauve son idole, tout en devenant amoureux de sa sœur.
En revenant au monde moderne, tout n'est plus aussi simple ...


 Avec trois films d'époque sortant au cinéma en 2012, elle devient progressivement une spécialiste du genre : désormais, elle réalise le plus souvent elle-même ses cascades.

Deux photos de périodes bien différentes :






Une bande-annonce : "Ultra Reinforcement" :




Pendant les premières années de sa carrière, et jusque 2014, elle enregistre plusieurs single et un album :

La voici en concert, en 2008 : 


(à suivre)

vendredi 20 octobre 2017

Wan Ting Qu (2014-2017)


La carrière de pianiste et chanteuse commencée en 2009, se poursuit avec une participation occasionnelle au cinéma.
(suite de la mise à jour 2013-2014 après l'article initial Wanting Qu de juin 2013)

Wan Ting, qui avait tenu un rôle secondaire en 2012 dans la comédie Chun Kiu yi Chi Ming figure encore dans le casting de Old Boys : The Way of the Dragon, sorti en salle en juillet 2014, écrit et réalisé par Yang Xiao, également présent en tête d'affiche de la distribution.


Taili Wang et Jingjing Qu figurent également sur l'affiche aux côtés de Wanting. 

Pour se sortir des difficultés de la vie, Wang et Xiao ont décidé de tout abandonner et partent pour New York pour rejoindre une émission de télévision américaine, mais se retrouvent impliqués dans une guerre de gangs ...

Un cours extrait, mettant essentiellement en scène les acteurs masculins...


Toujours au cinéma, Wanting retrouve plus souvent son piano dans la composition de thèmes musicaux, comme dans la série Happy Camp en 2017.

Voici un enregistrement de Drenched (dans l'épisode 21), datant de 2013 :




En 3 ans, Wanting a composé et écrit sept single :

"The Courage To Love", sorti en juillet 2014. Il s'agit en réalité d'une version chinoise de "Love Struck Me Down" écrite et réalisée également par elle-même. 

Le clip de "Love Struck Me Down" :



Voici une version-radio : "The Courage To Love"
Et un autre clip tourné sur ce thème :



En octobre 2015, dans "Love Birds", elle explique dans une interview (Youngpost) :

"J'étais à Vancouver. Je pensais à mon petit ami. Je pensais à quel point il était doux et à quel point je le connais dans une perspective différente de celle de son métier. Je ne pense pas que les gens comprennent qu'il est réellement un véritable être humain et qu'il est capable d'aimer et de commettre des erreurs et qu'il est comme n'importe qui d'entre nous. Donc, je voulais juste écrire quelque chose pour que les gens puissent aller facilement vers lui. Et aussi parce que j'étais, et je suis toujours, vraiment amoureuse..."

Un enregistrement de ce single : "Love Birds"

Alors qu'un nouvel album est toujours attendu (les précédents datent respectivement de 2012 et 2013), deux single sont proposés en juillet 2016 : "Best Plan", puis "Your Girl", à quatre jours d'intervalle.




Un enregistrement de "Best Plan" :



et un lien vers "Your Girl".


Terminons cette revue avec les deux derniers, créés cette année :"Moon and Back" (voir lien) et "Kissing Paradise", avec une version-radio ci-dessous :



Dans le domaine plus personnel,
  • En avril 2015, la mère de Wanting a été arrêtée en Chine sous l'accusation de corruption,
  • Une version anglaise de la chanson d'amour "Love Birds" a été enregistrée, pour honoré son petit ami...
  • Mais ils se sont séparés en mai dernier...
  • Le prochain album "LLL - Love, Loss, Latitude" sortira ce mois-ci 
Une vidéo en "live" pour terminer : "Jar Of Love" (2014) :


Sources :

vendredi 13 octobre 2017

Eiko Koike (2016-2017)



A défaut de jouir d'une grande popularité, Eiko Koike, née en 1980 à Tokyo poursuit une carrière très prolifique, avec 6 films (cinéma ou télévision) et deux séries en plus d'un an (2016-2017).

Pour suivre le début de sa carrière :
En juillet 2016, sur TV-Tokyo, est diffusé le film Kusari: Onna Keiji Otomichi Takako, réalisé par Nobuhisa Kodama, et écrit par Asa Nonami et Katsue Sakagami.



Eiko, dans le rôle principal incarne une détective musclée qui participe à l'enquête sur le meurtre d'une diseuse de bonne aventure...

Elle est entourée ici de Naomi Nishida, Tsuyoshi Abe, Mariko Shinoda et Toshihide Tonesaku.

Au cinéma cette fois, sorti en salle en février dernier, elle cohabite avec Tôma Ikuta, et Kenta Kiritani (entre autres) dans "Karera ga honki de amu toki wa," (ou aussi "Close-Knit" en anglais).

Réalisé et écrit par Naoko Ogigami, le film a reçu deux récompenses au Festival International du Film de Berlin et à Tel Aviv.

Hiromi, la mère d'une jeune fille de 11 ans, Tomo, est partie de la maison pour la troisième fois. Elle est habituée et se rend chez le frère de Hiromi qui vit avec une transexuelle. 
Une ambiance où on souffre de démence en pratiquant le tricot avec le sentiment de soi-même d'être un gay ....

Une bande-annonce :


Eiko apparaît encore dans trois autres films pendant cette première partie de l'année 2017 :

  • "Tôga no hito", film TV dans lequel une ancienne policière retrouve le fils d'un collègue décédé.
  • "Burû Hâtsu ga kikoeru", un film inspiré par des groupes de rock japonais, dans un rôle secondaire.
  • "Chotto imakara shigoto yametekuru" un drame étrange mettant essentiellement en scène un couple masculin (Sota Fukushi et Asuka Kudo) 




L'annonce de "Tôga no hito" avant sa sortie télévisée en avril :



Eiko apparaîtra dans un autre film "The Perfect Revolution" traitant des difficultés sentimentales des handicapés. A ses côtés, on y verra Lily Franky et Nana Seino.


Du côté des séries télévisées :


Après "Sekai Ichi Muzukashii Koi", déjà cité dans l'article Eiko Koike (2014-2016) et qui lui a permis d'être récompensée aux "20th Nikkan Sports Drama Grand Prix", Eiko a encore tourné dans deux séries :

Depuis le 21 juillet, sur la TV Tokyo, au rythme d'un épisode de 30 minutes, on peut assister à la série "Shimo Kitazawa Diehard", réalisée par Kazuaki Seki, Sumisu et Santa Yamagishi.

De nombreux acteurs et actrices prêtent leur concours à ce feuilleton complètement décalé (ou même désaxé) dans lequel Eiko Koike et Arata Furuta gèrent les événements à leur manière.


La propriétaire d'un bar-snack (Eiko Koike) et son gérant (Arata Furuta) racontent 11 histoires différentes sur le pire jour dans la vie des gens dans leur quartier de Tokyo. 
L'un de ces cas implique qu'un politicien de Tokyo soit enlevé lors d'une session de S & M...



L'annonce d'un épisode dans lequel :
Le superordinateur "mamazon" a éliminé tous les déchets du monde et a construit un monde pacifique et rationnel en 2037....



Cette année, on la retrouve encore dans la mini-série de 10 épisodes "Haha ni naruavec  Erika Sawajiri, Naoto Fujita, et Shunsuke Michieda. 

La série a été diffusée en avril dernier.

Un enfant de 3 ans est enlevé.. Lorsqu'il est retrouvé 9 ans plus tard, qui sera sa mère ?

Sources :

vendredi 6 octobre 2017

"Juice=Juice", à Taipei, et au retour



Pour conclure cette longue tournée des "Juice=Juice", commencée à Mexico, il y a un mois, la dernière étape à Taipei sur l'île de Taiwan d'après les éléments publiés sur leur blog.

30 septembre :

Comme toujours, beaucoup d'admirateurs les attendaient à l'aéroport, tôt dans la matinée, avec une chaleur "comme en plein été". 


Une courte vidéo de leur arrivée :



1er octobre :
Après le tournage d'un extrait de DVD-Magazine, avait lieu l'élément principal de la journée avec le spectacle.




Et ensuiteLes membres du groupe décrivent les activités qui ont suivi leur retour, comme le début de la dernière tournée de Haruka Judo, ou leur spectacle à Hiroshima...








Quelques photos publiées sur Twitter après leur retour :






Leur calendrier 2018 est annoncé :



Sources :